Avis officiels
Policy paper: Agenda Post 2015

réactions

A l’occasion du sommet de l’ONU sur le développement durable début juillet 2014 (HLPF), le Conseil de la Jeunesse a publié un policy paper sur l’agenda post 2015. Notre jeune déléguée, Rim Bakay, a défendu cette position à New-York au siège de l’ONU.

[Publié le 21 juin 2014]

Le Conseil de la Jeunesse a retenu 11 thématiques principales à défendre lors du sommet du High Level Political Forum 2014 :

  • Eliminer les situations de conflits et de fragilités
  • Promouvoir une éducation formelle et non formelle équitable et inclusive
  • Promouvoir un environnement durable
  • Développer une bonne gouvernance démocratique et participative
  • Promouvoir un système économique inclusif et durable et un emploi décent pour tous
  • Accès universel à une santé de qualité
  • Promouvoir une alimentation durable pour tous
  • Eradiquer les inégalités
  • Promotion d’un habitat et d’un mode de vie durable
  • Accès à l’énergie durable
  • Accès universel à l’eau de façon durable 

1. Eliminer les situations de conflits et de fragilités

Dans le cadre d’un développement durable, les situations de conflits et de fragilités nient l’accès pour tous à la sécurité et à un vivre ensemble de qualité. Les jeunes générations souffrent particulièrement de ces conflits et de ces fragilités et cela impacte à long terme sur leur futur et l’économie du pays. Trop souvent ces conflits et autres tensions sociales découlent des enjeux liés à l’accessibilité et à l’exploitation des ressources. Dans ce monde globalisé, nos pays occidentaux sont des acteurs clés de cette problématique.

Bien que toutes les réponses apportées à ces défis doivent être différentes selon les contextes et situations géopolitiques ; nous réclamons le droit de chacun à vivre dans un monde plus sûr en répartissant les ressources en vue de leur gestion durable et adéquate. 

2. Promouvoir une éducation formelle et non formelle équitable et inclusive 

L’éducation est un droit humain fondamental essentiel à l’éradication de la pauvreté et à  l’établissement d’une société durable sous tous ses aspects. Un accès universel à une éducation de qualité est également primordial pour la réduction des inégalités entre les personnes et pour la promotion et la réalisation de l’égalité des genres. Nous pensons donc qu’il est indispensable d’assurer que chaque enfant et chaque jeune reçoive au moins une éducation allant jusqu’au niveau secondaire; d’assurer un accès équitable à l’éducation à tous les niveaux en mettant l’accent sur l’éducation des filles, des plus marginalisés et des ressortissants des minorités; d’atteindre des taux de réussite élevés à tous les niveaux de l’éducation en ce qui concerne l’alphabétisation, l’apprentissage de connaissances de base, l’acquisition de compétences diversifiées pour tous les élèves et également par la valorisation de formations professionnelles accessibles à tous; d’atteindre l’alphabétisation universelle des adultes par des politiques d’enseignements ambitieuses adaptées au public ; d’offrir une vraie sensibilisation scolaire aux différences et à la lutte contre toutes formes de discriminations, notamment via l’accès à une éducation à la vie relationnelle, affective et sexuelle qui promeut des valeurs de respect des droits humains, de tolérance, d’égalité des genres, d’égalité et de respect des orientations sexuelles et des identités de genre. Enfin, il est important d’intégrer l’apprentissage du développement durable dans les programmes d’enseignements à tous les niveaux, tant d’un point de vue écologique que dans la sensibilisation aux dimensions interculturelles et ce à tous ses aspects.

En plus de l’éducation formelle, la promotion d’un monde durable et la réalisation d’une éducation durable, équitable et inclusive passent également par l’éducation non formelle. Il est dès lors primordial de promouvoir une approche durable de l’éducation non formelle qui soit inclusive et accessible à tous les jeunes afin de leur permettre d’en acquérir les compétences et de devenir des citoyens responsables, actifs, critiques et solidaires. Nous demandons aussi la valorisation et reconnaissance de l’éducation non formelle dans la société civile.

3. Promouvoir un environnement durable

Tout d’abord, nous pensons qu’il est nécessaire de parler en termes de gestion de l’environnement dans lequel nous évoluons, non pas dans une vision consumériste, mais dans l’optique d’un écosystème qui doit être considéré comme un tout et où les équilibres ne peuvent être rompus. (…)

 

Lire la suite de l’Avis dans le document pdf ci-dessous

Lien PDF

« Retour

Commentaires

Actualités
BEYA (2) Deviens un.e Ambassadeur des Jeunes Belges francophones!


Le Conseil de la Jeunesse est à la recherche de jeunes citoyens motivés pour constituer une nouvelle équipe de « Jeunes Ambassadeurs » du Dialogue Structuré européen en 2017 !

Lire la suite
cover-image-fb - Copie Résultats des élections du Conseil de la Jeunesse

Après :

3 mois de campagne,

1929 km parcourus,

30 bureaux de votes officiels sur toute la Fédération Wallonie-Bruxelles,

1943 votants et 5067 votes exprimés.

Voici la liste des 36 candidats élus (18 hommes et 18 femmes) qui intégreront la nouvelle Assemblée générale 2018-2019!

Bienvenue à eux et bon travail !

#paritéparfaite #electionsduconseil #Etsicetaittoi

Lire la suite
30264710_2138396409533795_1626210386476793856_n Les délégués ONU du Conseil de la Jeunesse lancent leurs consultations!

 

Chaque année, nos délégués ONU en charge des matières de la Jeunesse, du Développement Durable et du Climat lancent des consultations.

Lire la suite
diane discours La déléguée ONU pour le développement durable du Conseil de la Jeunesse rappelle l’importance de la Jeunesse dans l’Agenda 2030

Notre déléguée ONU pour le développement durable, Diane Delava a prononcé un discours ce vendredi 13 juillet lors du HLPF (High Level Political Forum for Sustainable Development), afin de mettre en avant l’importance d’ une meilleure inclusion des jeunes en matière de développement durable.

Lire la suite
Actualités La Commission Santé lance sa consultation sur la santé mentale des jeunes!

La Commission Santé du Conseil de la Jeunesse lance sa consultation sur la santé mentale des jeunes

Son objectif est de réaliser un état des lieux de ce qui existe et de ce qui est proposé aux jeunes comme services dans le cadre de leur bien-être et de leur santé mentale au niveau scolaire et extra-scolaire.

Suite à ce sondage, une analyse des forces et des faiblesses de ces services sera effectuée.

Cela t’intéresse ? Ton avis compte!

Tu trouveras la consultation ici: http://bit.ly/2ML46gz

 

#CJCF #Consultations #CJenaction #commissionsanté#santémentaledesjeunes

Lire la suite
logo Bienvenue dans ma tribu – La nouvelle plateforme citoyenne interactive.

« Bienvenue dans ma tribu » est une plate-forme web interactive permettant aux jeunes, de 12 à 25 ans, de débattre, de réfléchir et de construire pleinement leur citoyenneté.

Lire la suite Boîte à idées

Moteur de
recherche